Accès direct au contenu

Recherche avancée

Connexion à l'intranet mot de passe oublié

Accueil > Appui commercial > Interculturel

Canada : Focus TIC et aéronautique au Québec

11 juin 2018 - Dossier pays / Approche "interculturel"
Plus grande province canadienne en superficie et au 2nd rang en nombre d'habitants (9,3 M), le Québec offre un environnement des affaires stable et compétitif. Les liens politiques et historiques avec la France restent forts, et l'entrée en vigueur de l'AECG (Accord économique et commercial global) devrait renforcer encore nos échanges commerciaux.

Montréal

Un environnement des affaires accueillant et performant

Un taux d’imposition des sociétés au Québec parmi les plus faibles d’Amérique du Nord, une main d’œuvre qualifiée, mais moins chère de 34,5 % qu’aux Etats-Unis, des dispositifs d’appui à la création d’emplois et à l’investissement qui peuvent bénéficier aux filiales étrangères… sont autant d’atouts pour les entreprises qui souhaitent investir sur le marché nord-américain.
Deux points de vigilance cependant : le Canada vit une situation de plein emploi, et les entreprises, tous secteurs confondus, peinent à recruter et à fidéliser leurs salariés. Des accords sont passés avec Pôle Emploi en France pour « dénicher les talents » !
Si l’environnement francophone facilite les échanges commerciaux et les investissements des entreprises hexagonales, les différences culturelles entre Québécois et Français sont réelles. La pratique des affaires en particulier, s’apparente plus au modèle américain qu’au nôtre.

Les TIC et l'aéronautique : deux piliers de l'économie québécoise

Le secteur des TIC croît 3 fois plus vite que les autres secteurs de l’économie québécoise et compte 7 500 entreprises. 70 % sont basées sur le Grand Montréal et 84 % d’entre elles fournissent des logiciels et services. La vague de numérisation étant globale, un professionnel des TIC sur deux est actuellement embauché dans d’autres secteurs.

Notons un gros pôle « jeux vidéo » qui compte 200 entreprises indépendantes sur Montréal, et la présence d’Ubisoft, dont l’établissement montréalais regroupe 2 700 des 3 300 employés au Québec. Il existe aussi une forte volonté politique de faire du Québec un hub « intelligence artificielle ».


Pour ce qui est de l’aéronautique, tiré par la présence de Bombardier, le secteur emploie près de 40 000 personnes. Il compte environ 200 PME de tiers 2 et 3, et de nombreux intégrateurs (Sonaca, Safran, Stelia, Rolls Royce, Thales, GE, CAE, Prat & Whitney…), regroupés autour de la grappe Aéro Montréal et du CRIAQ (Centre de recherche en innovation aéronautique).
 

Les autorités cherchent à attirer des MOE, tel Airbus qui a pris une participation majoritaire sur le programme d’avions C Series de Bombardier, et dont la présence locale va se renforcer. Elles veulent attirer également des fabricants de drones, et développer le MRO (Maintenance, Repair and Operations), actuellement peu représenté.

 

  

Parole d'entreprise : Laser Game Evolution*

 « Il n’y a pas d’improvisation au Canada, il faut des projets, des produits très aboutis. Pour l‘activité de notre enseigne Laser Game Evolution, nous avons trouvé un secteur concurrentiel peu structuré. Mais attention, pour ouvrir le marché, il a fallu proposer un concept de magasin facile à dupliquer et déjà testé à l’international. »

Patrick Fournier, fondateur et dirigeant de Laser Game Evolution

*Implantée au Canada depuis 2014. 4 centres de Laser Game ouverts à Québec et Montréal, et un plan ambitieux d’ouverture sur 5 ans.
Source : 4 juin 2018
Articles associés :
  • Inde : la croissance de l'économie s'accélère
    Après plusieurs trimestres de ralentissement imputés à la mise en place de certaines mesures du gouvernement Modi (démonétisation, mise en place de la taxe sur les biens et services…), l’économie indienne a rebondi : croissance prévisionnelle de 7 % sur l'année budgétaire en cours (1er avril 2017-31 mars 2018). Selon un rapport du FMI, l’Inde génère à elle seule 15 % de la croissance économique mondiale.
  • Allemagne - Bavière : territoire des leaders industriels mondiaux
    Avec un PIB de 594 milliards d'euros (2017), la Bavière devance 22 des 28 états membres de l'UE. En tant que marché mondialement actif, elle abrite non seulement des acteurs mondiaux tels qu'Adidas, Allianz, Audi, BMW, MTU Aero Engines, MAN et Siemens, mais aussi une forte proportion de PME dans l'industrie, le commerce et les services.
  • Suisse : la croissance externe, une bonne idée ?
    Marché proche, l'économie suisse se caractérise par sa solidité et de forts atouts. Le pays, petit par sa taille, est très ouvert à l'international. Malgré sa taille, il est le 19e PIB mondial (par habitant, la Suisse est au 2e rang mondial). Différentes approches peuvent s'envisager. La SSII Flow Line (65 personnes) a fait le pari de s'implanter en Suisse par le rachat en 2008 d'une PME suisse romande. Retour d'expériences.

mise à jour le 21 mars 2019


CCI de Grenoble [site portail]
e-boutique [tous les services CCI en ligne]
IMT > IST IMT > IST [Formation initiale]
ISCO > IFMT [Formation initiale]
Grenoble EM [Formation continue / initiale]
CCI Formation [Formation initiale]
IMT > IST [Formation initiale]
ISCO > IFMT [Formation initiale]
Grenoble EM [Formation continue / initiale]
Autre sites