Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Egypte: assouplissement concernant le crédit documentaire

La banque centrale égyptienne a publié une circulaire le 27 octobre 2022 en ce sens. 
  • #JURIDIQUE
  • Cargoegyptien 1440
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Jeudi 17 novembre 2022

    Pour rappel, la banque centrale égyptienne a instauré depuis le 22 février 2022 le crédit documentaire comme mode de paiement obligatoire pour les importateurs égyptiens, mettant ainsi fin au règlement par encaissement documentaire ou remise documentaire.

    Cette décision a des impacts sur les entreprises exportant en Egypte mais des dérogations existent néanmoins, et des mesures spécifiques ont également été mises en place pour faciliter l'accès au crédit documentaire pour les importateurs égyptiens.

     

    Dans sa Lettre Economique d'Egypte, le Service économique du Caire, de la Direction générale du Trésor, indique que "la Banque Centrale d’Egypte a publié le 27 octobre 2022 une circulaire mettant fin au recours obligatoire aux lettres de crédit pour les opérations d’importation en Egypte dont le montant est inférieur à 500 000 USD (ou son équivalant en devises étrangères)" et précise également que "les lettres de crédit ne seront en principe plus exigées, quel que soit le montant des opérations d’importation en Egypte, d’ici la fin d’année 2022".  La lettre renvoie vers l'article sur les nouvelles dispositions relatives à la mise en place de l’obligation du recours aux lettres de crédit pour les importations en Egypte. Retrouvez-le ici

     

    Source : Service Economique du Caire